Loisirs

MARRAKECH:

Marrakech est une ville d'environ 900 000 habitants, lieu de tourisme par excellence Marrakech a su garder son authenticité. La ville est composée de deux parties: la nouvelle ville et l'ancienne ville. La nouvelle ville est tout le contraire de l'ancienne ville: nouveaux bâtiments, grands magasins, palmeraies, golfs, parcs, hôtels, discothèques, piscines…etc

La vieille ville avec ses ramparts, la Médina, la place Jamaa El Fna, les fameux Souks, le somptueux Jardins de Majorelle, les bassins de La Menara, La Medrassa de Ben youssef, et les Palais El Badi et La Bahia, les tombeaux des saadiînes, la Vallée de l'Ourika, mais également l'Hivernage avec ces luxueux Palaces Hotels-SPA/Bars-Restaurants/Discothèques sans oublier le monumental Palace l'Hôtel de La Mamounia.

 

Agadir:

Agadir est la deuxième ville touristique du royaume en 2011 après Marrakech. Sa côte de sable fin s'étale sur 10 km. Agadir est une ville dynamique l'été; le reste du temps c'est une ville calme et bénéficie d'un ensoleillement de 300 jours par an. Elle est aussi connue par son souk (souk el hed) et ses stations balnéaires à quelques minutes du centre ville tels Taghazout Aghroud Imiwadar, la ville de Taroudant et ses régions

 

Essaouira Mogador:

Le tourisme est de plus en plus important à Essaouira, avec des hôtels installés dans des riads marocains traditionnels dans la vieille ville. Il y a aussi des hôtels modernes le long de la plage. Essaouira est également renommée pour la pratique du windsurf et du kitesurf, grâce aux vents puissants qui soufflent presque constamment dans la baie ainsi que l'organisation annuelle d'une étape de la Coupe du Monde de Kitesurf. La corniche d'Essaouira se situe juste devant la Dzira et en face du petit port. À quelques kilomètres au sud, vers la route d'Agadir, on peut voir des îlots et des Riads, de même que la plage de Sidi Kaouki, situé à 25 km environ de la ville.

Tout autour on dénombre de nombreux champs d'arganier. Les remparts autour de la ville et surtout à côté du port témoignent de la période des marins portugais, la Sqala. On y découvre aussi, entre autres, le marché aux poissons et des épices, ainsi qu'une petite place que l'on appelle la place aux grains et qui abrite aujourd'hui encore quelques boutiques d'artisans et des cafés. La ville est connue pour son artisanat multiple (le travail du bois de thuya - marqueterie -, du cuir, du cuivre...etc.) mais aussi pour ses peintures aux couleurs de la mer

 

Merzouga:

Un petit village saharien situé dans le sud-est du Maroc, à 35 kilomètres de Moulay Ali Cherif, à 50 kilomètres de Erfoud, et à 50 kilomètres de la frontièrealgérienne.

Merzouga est réputé pour ses dunes, les plus hautes du Maroc. Le village jouxte en effet le plus grand erg du Maroc l'erg Chebbi.

 

Merzouga est devenu un pôle d'attraction touristique de première importance pour cette région du Maroc, permettant le développement d'une industrie hôtelière, aussi bien localement que dans les localités voisines deErrachidia et d'Erfoud.
Les activités proposées aux touristes sont la randonnée chamelière, le bivouac dans le désert, le quad, et, l'été, l'arénothérapie (ou bain de sable) appelée également psammatothérapie.

L'équilibre du site de Merzouga est menacé par la construction anarchique d'hôtels, la surfréquentation touristique et le développement des "sports mécaniques" (quad).

On oublie l'impact écologique de ce tourisme hôtelier par la surutilisation des ressources d'eau et le non-respect des règles d’épuration des eaux usées.

 

Merzouga possède climat désertique chaud (classification de Köppen BWh) typique du Sahara avec des étés chauds et secs et des hivers doux. En été, les températures moyennes maximales tournent autour de 43 °C avec des températures moyennes minimales d'environs 26 °C. En hiver, les températures moyennes maximales sont environs de 21 °C. Le climat y est aride, avec des précipitations moyennes annuelles inférieures à 100 mm. Elles sont rares dans l'année mais intensives lorsqu-elles surviennent (pluies orageuses).

La durée d'ensoleillement y est d' environ 3 800 h par an puisque le ciel est presque toujours dégagé et clair tout au long de l'année. La nuit, il n'y a pas ou très peu de lumières artificielles, ce qui permet ainsi d'apercevoir très bien les étoiles et la voie lactée, mais aussi des étoiles filantes.

 

La vallée de l'Ourika:

située à 30 km de Marrakech, cette vallée est essentiellement peuplée de Berbères et s'engouffre progressivement dans le Haut Atlas marocain. Malgré sa proximité avec Marrakech, elle est encore considérée comme une vallée relativement préservée. Sa visite permet de combiner la découverte d'une nature spectaculaire et d'un mode de vie montagnard traditionnel.

Monuments et sites touristiques

  • Setti-Fatma : dernier douar accessible par la route goudronnée, ce petit village est le départ de nombreuses excursions dans les montagnes avoisinantes. La randonnée la plus prisée et la plus facile consiste à monter le long d'un torrent de montagne afin de découvrir 7 cascades.

  • Tnine-de-l’Ourika : petit douar sans grand intérêt architectural dans lequel se tient tous les lundis un souk traditionnel.

  • Jardin de Timalizene : jardin de montagne planté essentiellement d'essences originaires de la région.

  • La Safranière de l'Ourika : ferme qui a la particularité de produire du safran. Sa visite est la plus intéressante de fin octobre à mi-novembre lors de la récolte de cet épice.

  • Jardin bio-aromatique de l’Ourika : ce jardin biologique de plantes aromatiques et médicinales permet de partir à la découverte des senteurs et des vertus médicinales des plantes.

 

Cascades d'ouzoude:

Les cascades d'Ouzoud (cascades des moulins en berbère) sont des chutes d'eau d'environ 110 m de haut, sur trois paliers, sur l'oued ouzoud, à 1060 m d'altitude dans le moyen Atlas au Maroc. Ce vaste site est un important lieu touristique marocain à 120 km de Béni Mellal et 150 km au nord-est de Marrakech.

 

Les cascades d'Ouzoud sont récemment devenues accessibles à partir de la petite cité d'Aït Aâtab (à environ 25 km) en provenance de Béni Mellal ou de Marrakech à travers la cité sucrière d'Oulad Ayad (province de Fquih Ben Salah).

 

Le site touristique préservé, calme et naturel, entièrement piéton, propose de nombreux campings à base de cabanes / huttes rudimentaires en bambou et roseau, lieux de baignade, petits restaurants en terrasse de cuisine berberes, boutiques d'artisanat berberes du moyen atlas, le long d'un chemin piéton qui descend au pied de la cascade. Le site est animé entre autres par quelques groupes de macaques berbère en liberté...

 

 

Réservations

Portable   : +212 6 71 29 05 06

telephone: +212 5 24 37 73 33

riadbabagnaou@outlook.com,     www.riadbabagnaou.com